sur terre, sur mer - 100 % solidaires

vendredi 19 février 2010

Des roses sous la neige

Voilà quelques jours que le troisième week-end de sortie des Belles et Rebelles s'est achevé.
La température avoisinant les dessous de 0°C, il a fallu au moins 4 ou 5 jours à nos petits doigts pour retrouver une activité normale.
Mais c'est bon tout le monde est là, du pouce à l'auriculaire, dans les starting-block, prêts à courir sur le clavier.


Tout rose !
(Photo SRR)


Nous voilà toutes de nouveau sur notre pink boat, normal on est des filles, donc on joue le rose à fond :
  • La couleur du bateau
  • Le nom du bateau
  • Le spi
  • Le bonnet
  • Les chaussettes... ah non peut-être pas les chaussettes
La température s'annonce pessimiste pour le week-end, pourtant on aimerait bien qu'elle positive. Certes, on connait bien le sujet suite à notre première sortie, mais bon, justement on connait bien le sujet et nos mains tremblent déjà rien qu'à l'idée de toucher une ficelle (un bout en VO)... On compte quelque chose comme 15 paires de gants pour 7 Belle'z... Anticipation !

Comme la mer est basse, on ne peut pas sortir de suite, après avoir minutieusement préparé le bateau et balayé la neige, nous décidons de mettre à profit ce temps libre en goutant les succulents gâteaux de Scarlette avec un café bien chaud. Non, mais attention, tout ceci est parfaitement intégré à notre projet, ben oui, il nous manque 20 kg chacune pour être au poids de jauge.

Premiers bords, après quelques hésitations, l'équipage reprend ses marques, les éléments qui avaient pu poser problèmes le week-end d'avant se passent mieux, d'autres moins bien. Ça montre qu'on évolue. Le samedi après-midi se passe plutôt bien, on croise de prêt, et parfois devant, certains de nos concurrents de choix... C'est de bon augure !


Chez les Belles et Rebelles, tous les moments sont bons à mettre à profit pour la gagne, voilà pourquoi, avec le soutien de l'un de nos partenaires les plus fervents, nous avons stratégiquement passé une soirée avec l'équipage premier au classement... Dont certaines têtes étaient douloureuses le lendemain...


Le dimanche, ça rigole moins, on est 13 bateaux, dont 10 Grand Surprise au départ, c'est pas encore le Spi Ouest avec ses 50 bateaux, mais bon, on commence quand même à croiser du monde. Un des objectifs du week-end était de faire des départs corrects, sinon les sanctions étaient sans appel : un glaçon dans le cou ! Eh bien, je peux vous dire que ça motive, nos départs étaient très corrects : bon timing, dégagées et du bon coté !!!

Pour la suite, c'est moins probant... De petites erreurs de toute part nous font rapidement redescendre dans le classement... On est au contact de la flotte, mais de l'arrière... Malgré tout, on ne se sent jamais seule et on se retrouve avec, au moins, le bateau noir à toutes les bouées (ou presque). Faut dire que noir et rose, c'est classe...
Notre stratégie de la veille au soir a montré son efficacité lorsqu'on a enroulé une bouée à coté des premiers au classement... héhé, c'est peut-être une piste a développer (quoi ? c'est pas une priorité... oui c'est vrai).

En résumé, on fait de bonnes choses et d'autres moins bonnes, on progresse, mais ça n'est pas fini... Notre but, c'est quand même que tout le monde, ou au moins une grande majorité, admire notre tableau arrière...

Aller, on vous donne rendez-vous le 6 mars pour notre prochain week-end. De plus, ça sera la veille de la journée des femmes, encore un signe...

Ludi

2 commentaires:

Anonyme a dit…

ather always said you too will toss too noisy, unlike her daughter home so gentle and virtuous, but you left home and was lonely a lot, especially your big brother, little less go to the shop, is the fear meet with your father. "ShenChristian louboutin sale could not help with brow Weicu heard, she was not sure at the moment and she said Fang What do you mean, now do not know how to speak when the party's then went on: "

ing a bid for the Los Angeles Dodgers. Golisano, who sold the Sabres less than a year ago to Terry Pegula, said "baseball has been my favorite sport all my life. I would welcome the opportunity to own such a fine franchise." Of course, Golisano profited handsomely after purchasing the Sabres from bankruptcy and selling them to Pegula. Given that, it's not surprising that he's interested in investi

fashion unprotectable, with the presumption that Christian Louboutin Dorsaya visually appealing mark is necessary for free competition since fashion is premised on aesthetic beauty. The Ninth Circuit recognized the implications of such a standard in Vuitton et Fils S.A. v. J. Young Enterprises, where it rejected the contention that Louis Vuitton's mark was aesthetically functional merely because it appealed to consumers.Sc

when used on fashion items. The decision in Qualitex explained that there is a broad "universe of things" that can be protected as a trade mark as long as it indicates the origin of the goods. Section 1127 Christian Louboutin Mary Janesof the Lanham Act says that trademarks "include any word, name, symbol or device, or any combination thereof". Undersection 1052(f), unless a mark is proven to be functional "nothing...shall pre

Prison Search a dit…

Jails hold people accused of committing a crime and those who are serving sentences of less than one year. jail search